Biography

Portfolio en français sur ce lien : Portfolio français

Portfolio in English here : English Portfolio 

English :

Parya Vatankhah is a multidisciplinary visual artist, researcher, and curator of Franco-Iranian origin, living and working in Paris. Her artistic work explores the contradictions of human thought and draws inspiration from her intimate and social experiences, such as religious power in Iran and its consequences on human rights violations and gender inequality, war, as well as her experience of immigration. She addresses the complexity of constructing and knowing one’s own identity when violence and suffering caused by political conflicts reach the intimate level. The body is omnipresent in her artistic work, both as a subject and object, and has become a powerful medium for conveying strong and provocative messages since her arrival in France. She is also sensitive to environmental issues and uses natural elements as a medium or subject in her works.

Her art is exhibited internationally in exhibitions, video art and contemporary art festivals, as well as in academic conferences, such as the Traverse Vidéo festival in Toulouse, Les Instants Vidéo in Marseille, the London Feminist Film Festival, the RMN-Grand Palais in Paris, the Malmö Art Centre in Sweden, and the Art Museum in Arad, Romania. As a curator, she has been invited to several international exhibitions and has chosen to present a corpus of works by Iranian female artists, often censored and disregarded in their country, but who continue to create strongly political works, often in exile.

She has received several awards in the field of art, such as the “London Feminism Short Film” award, as well as recognition for her activist work for liberty, including The Secularism Awards of the French Rite of the Grand Orient of France (GODF).  

Her passion for the arts guided her through a remarkable academic journey. She earned her Ph.D. in “Esthetic Science and Technologies of Arts” from Paris 8 University, France, where she specialized in the political art of Iranian women artists in exile, confronting the violence of power in Iran. Prior to that, she completed a Master’s degree in contemporary art and new media at the same institution in 2014. Her previous studies include a Master’s degree in visual arts from Aix-Marseille University and a Master’s degree in art/painting from Azad University in Tehran, Iran. These strong academic foundations have shaped her artistic and research perspective, enabling her to address topics such as art and exile, immigration, political power, women’s rights, and freedom of expression.

Français :

Parya Vatankhah est une artiste plasticienne pluridisciplinaire, chercheuse et commissaire d’exposition franco-iranienne, qui vit et travaille à Paris. Son travail artistique explore les contradictions de la pensée humaine et s’inspire de ses expériences intimes et sociales, telles que le pouvoir religieux en Iran et ses conséquences sur les violations des droits de l’Homme et l’inégalité femme/homme, la guerre, ainsi que son expérience d’immigration. Elle aborde la complexité de la construction et de la connaissance de sa propre identité lorsque la violence et la souffrance causées par les conflits politiques atteignent l’intime.

Le corps est omniprésent dans son travail artistique, à la fois sujet et objet, et est devenu un médium puissant pour transmettre des messages forts et provocateurs depuis son arrivée en France. Elle est également sensible aux problèmes environnementaux et utilise les éléments naturels comme medium ou sujet dans ses œuvres.

Son art est exposé à l’international dans le cadre d’expositions, de festivals d’art vidéo et d’art contemporain, ainsi que lors de colloques universitaires, tels que le festival Traverse Vidéo à Toulouse, Les Instants Vidéo à Marseille, le Festival London Feminist Film, le RMN-Grand Palais à Paris, le Centre d’art Malmö̈ à Konsthall en Suède et le musée d’art d’Arad, Roumanie. En tant que commissaire d’exposition, elle a été invitée à plusieurs expositions internationales et a choisi de présenter un corpus d’œuvres d’artistes femmes iraniennes, souvent censurées et méprisées dans leur pays, mais qui continuent de créer des œuvres fortement politiques, souvent en exil.

Elle a reçu plusieurs prix dans le domaine de l’art, tels que le prix du “London Feminism Short Film”, ainsi que des distinctions pour son travail militant en faveur de la liberté, comme les Prix de la Laïcité du Grand Chapitre Général du Rite Français du Grand Orient de France (GODF).

Sa passion pour les arts l’a guidée à travers un parcours académique remarquable. Elle a obtenu son doctorat en “Science esthétique et Technologies des Arts” à l’Université Paris 8, en France, où elle s’est spécialisée dans l’art politique des femmes artistes iraniennes en exil, confrontées à la violence du pouvoir en Iran. Avant cela, elle a terminé un master en art contemporain et nouveaux médias au même établissement en 2014. Ses études précédentes comprennent un master en arts visuels de l’Université Aix-Marseille et un master en art/peinture de l’Université Azad de Téhéran, en Iran. Ces solides bases académiques ont façonné sa perspective artistique et de recherche, lui permettant d’aborder des sujets tels que l’art et l’exil, l’immigration, le pouvoir politique, les droits des femmes et la liberté d’expression.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

SaveSave